AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Old soul strolling the earth.

Aller en bas 
AuteurMessage
Ty Helgeson
GENTLEMAN IN A SUIT.
avatar

MESSAGES : 263
COPYRIGHT : siamese ▷ cherryblossom ▷ fynealcaffrey
MULTINICKS : zara dicesare
JOB : car reviewer
ADDRESS : appart #224, old city, center city
HEART STATUS : involved

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : thirty yo
PRIORITY : live while he still can
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: - Old soul strolling the earth.   Mar 19 Juil - 13:31


DEKOLETTE @ TUMBLR
nom HELGESON, comme dans Saul Helgeson, propriétaire d'une entreprise de construction automobile. prénom(s) Tyler, plus communément appelé Ty, il se présente désormais uniquement sous ce surnom. âge Trente ans depuis peu. date et lieu de naissance Né à New York City un premier Juillet 1981. nationalité Américaine en ce qui le concerne, son père par ailleurs est anglais. statut Célibataire, bien qu'impliqué dans une nouvelle relation. profession Il est officiellement testeur automobile pour le compte de son père, mais refile très souvent tout son travail à quiconque le voudra bien. groupe workers. traits de caractère On le dit : Sournois, hésitant, rancunier, imprévisible, malhonnête, borné, cupide, lâche, mais aussi mielleux, gentleman, sophistiqué, romantique, agréable, soigné, élégant, charmeur, original, altruiste, ouvert, dynamique …


Avant de déménager en Philadelphie à ses vingt-deux ans, Ty habitait Brooklyn , plus précisément le quartier de Clinton Hill. Il y va régulièrement aujourd’hui encore car pour lui les meilleurs fêtes resteront toujours à NYC, sans compter qu’un grand nombre de ses amis y habitent. ❁ Il a fait ses études universitaires à Columbia mais incapable de trouver un travail à NY après un an, il a finalement décidé de se faire engager par son père. ❁ Il est très proche de sa famille, qu'il s'agisse de son père ou de sa mère bien qu'il entretienne des relations assez distinctes avec chacun d'eux. Son père ne semble avoir aucun mal à accepter que son fils préfère s'amuser plutôt que de se construire une carrière, du moins temps qu'il promet de reprendre les rênes de l'entreprise dès que nécessaire. ❁ Ainsi Ty fait l'effort d'assister à toutes les réunions d'importance au sein de l'entreprise histoire de se tenir au courant. ❁ C'est un romantique dans l'âme, un trait qu'il a apparemment hérité de son père. ❁ Il est rarement célibataire, sans doute parce qu'il s'entiche très rapidement. ❁ Il possède, dans le garage privé de son père, une Lamborghini 350 GTV offerte par ce dernier après l'obtention de son diplôme. Il ne la sort que rarement, pour ne pas dire jamais, mais change de voiture comme il change de vêtements. Il lui arrive souvent d'emprunter des voitures, bien qu'en vente, pendant quelques jours. ❁ C'est étonnement un excellent cuisinier, mais il ne s'en vante pas beaucoup. ❁ Il habite dans le quartier d'Old City, en plein centre de Philly, dans un appartement entièrement payé par son paternel. ❁ Il joue du piano depuis très jeune mais n'y excelle pas. ❁ Il a une sœur (Janae) âgée de vingt quatre ans qui habite en Californie depuis quelques années déjà, il n'a jamais été très proche d'elle, mais pour être franc, Jen n'a jamais été proche de quiconque, pudique et calme, elle n'a jamais été bien distrayante, du moins c'est ainsi qu'il se rappelle d'elle encore aujourd'hui.


Spoiler:
 

_________________

❝❝ we sit around looking for floors in the darkness, we sit around spilling our ice cubes on the lawn, we sit around finding our way through the darkness. we kick around placing our bets on the evening, we kick around hanging our secrets off for sale, we kick around sticking it out in the darkness. well then we waste our time when we could be writing every wrong


Dernière édition par Ty Helgeson le Lun 5 Sep - 13:34, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ty Helgeson
GENTLEMAN IN A SUIT.
avatar

MESSAGES : 263
COPYRIGHT : siamese ▷ cherryblossom ▷ fynealcaffrey
MULTINICKS : zara dicesare
JOB : car reviewer
ADDRESS : appart #224, old city, center city
HEART STATUS : involved

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : thirty yo
PRIORITY : live while he still can
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: - Old soul strolling the earth.   Jeu 21 Juil - 11:35


CHAPTER1 : MOVING UP IN THE WORLD ❞
« Nick, dites-lui qu’on est prêt pour lui maintenant. » La voix grave qui résonnait du téléphone lui donna le feu vert. Ty se releva lourdement de sa chaise, il jeta un regard furtif vers l’assistant de son père qui lui indiqua la porte du bureau. Le jeune homme de 29 ans reboutonna son veston et se laissa aller jusqu’à la porte d’une énergie presque nonchalante, sa main poussa l'entrée vitrée du bureau et il y pénétra pour traverser la pièce jusqu’à la table de réunion. Une fois en place près de son père, celui-ci prit la parole. « Messieurs, laissez-moi vous présenter mon fils, Tyler Helgeson. Le futur visage de Clemmons Motors. » Les quelques dizaines d’yeux qui auparavant ne semblèrent pas le remarquer, évaluèrent Ty durant quelques secondes. Ce dernier en signe de respect leur sourit aimablement. La vérité est que, même s’il avait passé toute une soirée à lister chacun des investisseurs avec son père, les visages face à lui ce jour là ne lui rappelaient rien, et plus il essayait, moins il y arrivait. Un flot de noms, d’informations lui traversèrent l’esprit mais rien qui n’ait de sens. Il aurait aimé dire qu’il faisait de son mieux, mais il savait parfaitement que ce n’était qu’un mensonge de plus. La vérité est qu’il n’essayait même pas, et pourquoi le ferait-il ? C’était des informations qu’il apprendrait à fur et à mesure une fois à la tête de l’entreprise. Néanmoins en attendant, il devait entretenir son image au mieux, c’était l’une des seules choses dans lesquels il s’appliquait réellement. « C’est un plaisir d’enfin vous rencontrer en personne. Mais ne me laissez pas vous interrompre, poursuivez donc. ». Ty prit place aux côtés de son père, et fit mine de suivre les dialogues, le regard vif et l’expression captivée mais l’esprit rêveur. Les heures défilèrent, très vite il fut 18h et le jeune homme se retrouva à serrer quelques mains étrangères avant de se retourner vers son père. « C’était…intéressant ». Son interlocuteur sourit faiblement puis alla reprendre sa place derrière son bureau de l’autre côté de la pièce. Tyler suivit ses pas, et s’assit face à lui. « La prochaine fois, dit quelque chose au lieu de te contenter d’observer, il faut leur prouver que tu mérites ce poste, pas parce que tu es mon fils, mais parce que tu comptes y apporter quelque chose. ». Le jeune homme acquiesça. « J’essayerai. » Les yeux de Mr. Helgeson qui auparavant examinaient le contenu des documents entre ses mains se relevèrent sur Ty, son expression était dure, presque hargneuse, ce n’était décidément pas son meilleur jour mais c’était surtout l’un des jours où il cessait d’être son père, et où il commençait à traiter avec lui comme son patron. « N’essaie pas. Fais-le. ». Ty s’éclaircit la gorge et jeta un léger regard au bureau. Un silence presque désagréable envahit la pièce quelques secondes, mais il ne dura pas. Sans relever la tête, le père du jeune homme reprit la parole. « Tu peux y aller. Rappelle-toi que ta mère a insisté que tu restes dîner ce soir. Soit-là vers 20h » 20h, Ty ricana, ça faisait une éternité qu’il n’avait pas dîné à cette heure. Il se releva de sa chaise et rejoignit la porte. Une fois arrivé à celle-ci, la voix de son père attira son attention à nouveau. « A plus tard. » Cette fois-ci son ton était plus suave, plus paternel, c’était une façon pour lui de dire qu’il essayait juste de l’aider, qu’il n’avait pas le choix et qu’il ne voulait pas être aussi dur avec lui, que Tyler restait son fils et qu’il l’aimait malgré le peu d’efforts qu’il montrait à l’égard de l’entreprise. Le jeune Helgeson sourit et répondit dans un même ton. « A tout à l’heure. » Puis il quitta le bâtiment pour revenir à sa vie.


_________________

❝❝ we sit around looking for floors in the darkness, we sit around spilling our ice cubes on the lawn, we sit around finding our way through the darkness. we kick around placing our bets on the evening, we kick around hanging our secrets off for sale, we kick around sticking it out in the darkness. well then we waste our time when we could be writing every wrong


Dernière édition par Ty Helgeson le Ven 19 Aoû - 10:07, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ty Helgeson
GENTLEMAN IN A SUIT.
avatar

MESSAGES : 263
COPYRIGHT : siamese ▷ cherryblossom ▷ fynealcaffrey
MULTINICKS : zara dicesare
JOB : car reviewer
ADDRESS : appart #224, old city, center city
HEART STATUS : involved

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : thirty yo
PRIORITY : live while he still can
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: - Old soul strolling the earth.   Jeu 4 Aoû - 11:29


CHAPTER2 : TIME HAS A WAY ❞
Tyler était mal à l'aise. Son souffle était court, son cœur battait d'un rythme accéléré, sa cravate l’étouffait. Il avait appelé Kalea une heure auparavant, et encore une fois, elle était dans le bar. Matt avait apparemment besoin d’aide pour l’inventaire. Le jeune homme était debout au milieu du bistro vide, éclairé par les faibles rayons de soleil qui s’échappait des fenêtres. L’endroit était désert, mais des bruits lui parvenaient à l’arrière. Il avança jusqu’au comptoir et jeta un regard furtif à la porte arrière en se penchant légèrement. « Kay ? » Sa voix résonnait dans l’espace sans vie où il était debout. Il entendit le bruit de quelque chose qui s’écrasait par terre, puis celui d’une voix féminine. « Ty. Une seconde, j’arrive. » Des pas, puis un visage qui surgissait de derrière la table. Ty sourit et observa Kalea faire le tour du morceau de bois pour s’arrêter à un demi-mètre de lui. Elle était légèrement essoufflée, les cheveux remontés, l’attention encore dispersée. Elle souffla, relevant machinalement les épaules, ses mains posées sur ses hanches parfaitement dessinées. « Hey » Ty leva le côté droit de ses lèvres dans un léger sourire. Il s’approcha doucement et déposa un baiser sur le coin de sa bouche avant de reprendre sa position initiale. Il la fixait avec insistance, sans vraiment dire ou faire quoi que ce soit. « Alors, de quoi voulais-tu me parler ? » Tyler toussota, il prit Kay par le bras gauche et l’entraîner à une table. Une fois confortablement installé face à elle, coudes appuyés contre le meuble, il prit une grande inspiration. Il pouvait sentir le regard interrogateur de Kay l’examiner avec insistance, son esprit essayant de comprendre ce qui pouvait bien le mettre dans cet état d’inconfort. Ty n’avait aucune idée comment lui annoncer la nouvelle, il avait beau l’avoir fait plus d’une fois, ce n’était pas quelque chose à laquelle on pouvait s’habituait, parce qu’à chaque fois, c’était différent, nouveau, toujours aussi difficile. Il savait que dés qu’il ouvrirait la bouche, qu’importe ce qu’il en sortirait, Kay comprendrait tout de suite où il voulait en venir. Il décida donc d’aller directement au but, releva le menton et se lança, le ton calme. « Je crois qu’on devrait rompre. » Ty examina Kalea tandis que celle-ci encaissait ces paroles, elle cligna des yeux frénétiquement, ouvrit la bouche un instant puis la referma sans qu’aucun son n’en sorte. Elle ferma les yeux, remua la tête puis regarda son petit ami à nouveau. « Quoi ? » Tyler se redressa et prit les doigts frêles de la jeune blonde entre les paumes de ses mains. « Ce qu’il y a entre nous, peu importe ce que c’est… ça ne marche pas. » Sans avoir l’occasion de poursuivre dans ses explications, Kay l’interrompit. Elle était désormais debout, le regarde rageur, l’expression encore déroutée. « Comment ça, ça ne marche pas ? Tu te fous de moi ? Hier encore, tu semblais apprécier ma compagnie j’te ferai dire. » Elle l’observa silencieuse un instant avant de reprendre, plus calmement, mais toujours aussi sèchement. « C’est à cause d’une fille. J’me trompe ? » Ty fit mine d’être offusqué par la conclusion. « Quoi ? Non, tu ne comprends pas. C’est plus que ça. Je ne suis pas sûr que notre relation puisse un jour aboutir à quelque chose… » « Je ne suis pas assez bien pour toi maintenant ? » Le jeune homme se leva à son tour de sa chaise, il pouvait voir de là Matt le lorgner avec mépris. « Ce n’est pas toi le problème. » Kay, voyant qu’il avançait vers elle, fit quelques pas en arrière, la main levé en sa directement pour lui interdire de s’approcher. « Ne me fais pas le coup du ‘Ce n’est pas toi, c’est moi’ ! » Sans plus insister, Tyler s’arrêta, dernière tentative pour essayer d’apaiser ses ardeurs. Il semblait que plus il essayait, moins il arrivait à la calmer, chaque parole qui échappait de sa gorge finissait par se retourner contre lui. « On savait depuis le début qu’on ne ferait jamais long feu ensemble. Pas de cette façon, pas avec toi qui te montre en spectacle devant tous les clients du bar et moi qui fait mine de ne rien voir. Je ne suis pas celui qu'il te faut Kay. » Kalea soupira, elle baissa le bras et desserra le poignet. « Tu sais quoi ? Tu as raison, on est trop différents pour que ça marche. » Presque surpris de la voir soudainement changer de perspective, Ty resta muet quelques secondes. Il avança de quelques pas pour s’approcher un peu plus d’elle et lui déposa un baiser sur le front. « Je suis désolé. » La jeune fille acquiesça de la tête, son visage exprimait une peine apparente. « Moi aussi. »


Lorsqu’il franchit la porte du bar une nouvelle fois, il était libre. Tyler demeura debout un instant, tandis que la porte se refermait derrière lui, et laissa la brise de l’après-midi sur sa peau écarlate le tirer de sa stupeur passagère. Il lui fallut quelques secondes pour s’éclaircir les idées, les réorganiser pour enfin être capable de penser correctement. Il avait un rendez-vous auquel se rendre. Sans s’éterniser plus encore, il rejoignit sa voiture. Quelque part durant ce court trajet, il en était arrivé à la conclusion que ce qu’il faisait n’était en rien mal. Kalea l’avait vu venir, forcément. Leur relation était compliquée, stagnante, sans issues. Elle ne méritait pas de perdre plus de temps encore, à se voiler la face, à négliger les difficultés, à faire semblant. Il l’aimait, d’un amour peut-être pas très sérieux mais il l’aimait, pourtant il semblait croire que ce n’était pas suffisait pour s’accrocher. Les pensées s’enchaînaient dans son esprit sans qu’aucune ne le convainc vraiment. Qu’importe, puisqu’il était arrivé à destination. Sa montre indiquait bientôt 19h lorsqu’il entra dans la galerie. L’air y était frais, les couleurs pastel qui dominaient l’espace procuraient une certaine sensation de paix intérieure, à moins que ce ne soit la musique calme qui bourdonnait à ses oreilles. Une voix suave derrière lui l’aida à sortir de sa torpeur persistante. « Bonsoir. » Le jeune homme se retourna. Ses yeux se posèrent sur cette magnifique créature qui désormais faisait battre son cœur, dans une robe saumon ajustée qui épousait à merveille les lignes parfaitement dessinés de son corps. Ty sourit. « Bonsoir. » Il traversa les deux mètres qui les séparaient d’un pas lent pour s’arrêter à une trentaine de centimètres d’elle. « Vous êtes magnifique. » Il observa la jeune fille devant lui baisser légèrement le menton, ses joues s’imprégnant d’un rouge rosé sur sa peau blanche sans imperfections. Elle releva très vite les yeux, se reprenant en main. Elle était sensible aux compliments, mais aussi absurde que cela puisse paraître à Ty, elle n’aimait pas le montrer. Elle aimait prouver qu’elle était forte, différente des autres filles qu’on puisse connaître, et elle l’était. « Alors, qu’est ce que vous avez prévu pour nous ce soir ? » Tyler, toujours un sourire étirant ses lèvres, hocha les épaules. « Vous le découvrirez bien assez tôt. » Il plaça sa main sur le bas du dos de Spleen, l’invitant à avancer en direction de la sortie. La voiture était parquée plus loin dans l’allée, il leur fallut donc faire un léger effort en cette direction. Ils demeurèrent silencieux jusqu'à passer la porte, puis Ty relança la conversation. « J’espère que votre patron me pardonnera de vous emprunter pour la soirée, il semblait plutôt septique à l’idée de se séparer de vous. » La jeune fille gloussa, son sourire attirant le regard friand du jeune Helgeson. « Il s’en sortira, c’est un grand garçon. » Un blanc s’installa, masqué par le rire harmonieux de Spleen, puis elle reprit. « Dites-moi quelque chose. Comment se fait-il qu’un homme de votre hum… » Elle examiner le jeune homme soigneusement de ses yeux de biche à la recherche du mot. « … statut soit célibataire ? A moins que vous soyez une vraie ordure, contrairement à ce que vous prétendez. » Ty pouffa. Il aimait qu’elle soit aussi directe avec lui, même si parfois, notamment à cet instant, ça le mettait dans l’impasse. Il ne flancha pas. « J’étais en couple, jusqu’à récemment. » Très récemment à vrai dire, pas plus de 30 minutes pour être exact. Étonnamment, c’était la première fois qu’il repensait à Kay depuis qu’il était arrivé à la galerie. « Récemment ? » La voix de Spleen avait pris une intonation différente, inquiète. « Combien de temps exactement ? » Ty commençait à se sentir mal à l’aise, pris au piège, il toussota. « Quelques semaines. » Le premier d’une longue liste de mensonges à venir. Le regard de Spleen examina une nouvelle fois Ty, il était peut-être charmant, mais elle savait reconnaître un mensonge lorsqu’elle en entendait un, et le ton hasardeux du jeune homme suggérait que c’était le cas. Elle ne s’étala pas plus sur le sujet, jugeant que ça ne la regardait pas. Mais Ty poursuivit, en grande partie pour apaiser les soupçons apparents de Spleen. « Ça n’a pas duré très longtemps non plus. » Forcément, cette fois-ci il fut plus convaincant. « Ma voiture est là. » Clinquante, fraîchement sortie de chez le concessionnaire, elle était difficile à rater. Spleen le regarda. « Frimeur qui plus est. » dit-elle d’un ton qui se voulait taquin. Ty sourit, presque soulagé qu’ils changent de sujet. « Elle n’est pas à moi, je ne fais que la tester. » D’un regard interrogateur, Spleen répondit. « Donc vous envisagez de l’acheter. » Le jeune homme gloussa, réalisant sitôt qu’elle ne savait même pas dans quoi il travaillait. « Non, c’est mon travail. Je teste, j’évalue, je note. » Les lèvres gourmandes de la jeune blonde se déformèrent en une moue examinatrice puis se détendirent dans un sourire pulpeux. « Je vois. Ça doit être le métier rêvé de tout amateur de voitures. » Tout en ouvrant la portière du côté passager du coupé, le concerné riposta. « Ça l’est. »

_________________

❝❝ we sit around looking for floors in the darkness, we sit around spilling our ice cubes on the lawn, we sit around finding our way through the darkness. we kick around placing our bets on the evening, we kick around hanging our secrets off for sale, we kick around sticking it out in the darkness. well then we waste our time when we could be writing every wrong
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Old soul strolling the earth.   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Old soul strolling the earth.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soul Drop
» Soul team par fadoo
» TRIAD TOYS - SOUL CALIBUR IV - TAKI
» Jeu Google Earth !
» Soul Eater Chap 32 à 35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSTCARDS FROM FAR AWAY :: PHASE TWO ➨ TINY FIGURE ON THE HORIZON :: THE ESCAPIST. :: FICHES VALIDÉES-
Sauter vers: