AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tobias Tremblay

Tobias Tremblay

MESSAGES : 89
COPYRIGHT : gif, tumblr
MULTINICKS : ned
JOB : musician
ADDRESS : #505, WASHINGTON SQUARE WEST
HEART STATUS : single

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 22
PRIORITY : playing music forever
THE THORNY RELATIONSHIPS :

« All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Empty
MessageSujet: « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club)   « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Icon_minitime1Dim 28 Aoû - 2:26

Chaque fois que la porte s’ouvrait, un flot de musique s’échappait du club. La voix rocailleuse de la jeune chanteuse envahissait alors la rue, le temps de quelques secondes, rendant les fêtards impatients. Ils trépignaient, regardaient leur montre toutes les deux minutes et se levaient sur la pointe des pieds en tendant le cou pour voir si la distance s’amenuisait mais pour tous, l’entrée semblait encore bien lointaine. Pour Tobias, il ne serait pas question de se glisser en bout de queue pour patienter pendant deux heures. Il longea les jeunes d’un air détaché, comme si toute cette agitation ne le concernait pas et il approcha des deux hommes qui gardaient l’entrée avec un air sérieux. Adressant un sourire au premier qui daigna baisser les yeux, il sortit un carton de la poche arrière de son pantalon. Il s’agissait d’un carton d’invitation abimé qu’il avait trimballé ces derniers jours, pas certain du tout qu’il l’utiliserait. C’était l’un de ses amis musiciens, un garçon au look branché qui se produisait souvent avant lui et avec lequel il avait rapidement sympathisé, qui lui avait donné l’invitation. Il travaillait dans un club huppé et bénéficiait donc de certains avantages non négligeables. A priori, rien n’attirait vraiment Tobias quand il s’agissait de ce genre d’endroit. Plutôt habitué à des bars à l’ambiance conviviale, il n’avait plus mis les pieds dans une boite depuis plus d’un an et demi. Rien, en soi, ne le poussait à changer d’avis et pourtant, en s’habillant ce jour-là, il était tombé sur une chemise rouge qu’il n’avait plus enfilée depuis des lustres et qui faisait un minimum habillée. Dès qu’il l’avait enfilée, il avait su qu’il irait à la soirée et le voilà donc qui se tenait devant le gardien qui examinait le flyers d’un air critique avant de le lui rendre et de lui laisser le passage d’un hochement de la tête circonspect. Le même sourire impénétrable resta gravé sur les lèvres du musicien alors qu’il se frayait un chemin jusqu’à l’intérieur.
Il mit quelques secondes à se situer tant la musique allait fort et les lumières étaient aveuglantes. Perdu dans un univers qui lui était presque étranger, il resta immobile, observant le décor qui lui était offert. Une scène, de l’autre côté de la salle, un comptoir kilométrique auquel étaient accoudés des gens bien habillés, avec des montres hors de prix. Une piste de danse surpeuplée ondulait comme une mer de corps se trémoussait et tourbillonnait. Il ne quitta cet ensemble compact de richesse extérieure que pour baisser les yeux tandis qu’il fouillait les poches de son pantalon. Il trouva un billet et quelques pièces et se dit que cette somme devrait faire l’affaire. Se faufilant parmi les clients, il s’approcha du bar et héla un barman qui passait à ce moment-là. Par chance, celui-ci s’arrêta plutôt que d’ignorer son appel et Tobias commanda la première chose qui lui tomba sous les yeux : un cocktail au nom exotique qui ne laissait rien deviner de ses ingrédients. « Ça vient ! » confirma l’autre en attrapant un verre d’un geste expérimenté. C’est avec toute l’admiration qu’il avait toujours ressentie en voyant ces hommes et femmes jongler avec les boissons que Tobias posa les bras sur le comptoir, dans une position peu adéquate pour le lieu, alors qu’il calait son menton sur ses mains superposée, les yeux suivant les mouvements experts du barman. Quand la note fut annoncée, cependant, Tobias crut avoir mal entendu tant le montant semblait irréel pour une seule boisson. L’employé répéta cependant le même prix et Tobias entreprit de fouiller ses poches, disposant sur la surface plane un billet et toute une série de pièces de monnaie. Au final, cependant, il n’atteignait toujours pas la somme requise pour obtenir son verre. Le regard qu’il lança au serveur était éloquent et s’il n’était pas vraiment humilié de ne pas pouvoir payer ce verre, il se demandait quand même ce qu’il allait pouvoir faire pendant plusieurs heures d’affilée s’il ne pouvait même pas déguster un cocktail.


Dernière édition par Tobias Tremblay le Jeu 1 Sep - 20:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolai Stark
ϟ DON'T BE LIKE THAT
Nicolai Stark

MESSAGES : 124
COPYRIGHT : © Miss V. (avatar) & JesseEisenberg Tumblr (gif).
JOB : Tennisman professionnel depuis l'âge de 14 ans.
ADDRESS : #79 Bella Vista, Philly.
HEART STATUS : Single.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 22 ans.
PRIORITY : Succès, gloire & beauté ?
THE THORNY RELATIONSHIPS :

« All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Empty
MessageSujet: Re: « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club)   « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Icon_minitime1Mar 30 Aoû - 4:57

    Les clubs ou le deuxième endroit où il était le plus facile de trouver Nicolai lorsqu'on le cherchait. Après les courts de tennis, c'était les lieux qu'il fréquentait le plus, ne passant à son appartement que pour prendre une douche & se changer. La solitude, le repos, toutes ces choses qu'il considérait ennuyeuses ne le satisfaisait guère & il préférait être entouré & voir du monde.
    Pour un sportif de son niveau, il n'était pas franchement recommandé de sortir régulièrement mais le jeune homme estimait qu'il faisait déjà suffisamment de sacrifices pour s'accorder du temps libre & choisir ses loisirs. Nuits blanches, alcool à gogo & jolies jeunes femmes faisaient partie de sa vie & il ne comptait freiner sur les excès.

    Se présentant aux vigiles, il ne patienta guère & entra en tant que VIP, habitué de ce genre d'endroit. Il était inadmissible pour lui de faire la queue & les patrons du coin le savaient, c'est pourquoi, ils le laissaient entrer, sachant qu'il était bon client. Un verre à la main, il se dirigea rapidement vers le carré VIP, ne voulant pas plonger directement dans la piste de danse. Il y resta quelques temps, retrouvant des amis, charmant quelques jolies créatures avant de décider qu'il était temps de se mêler à la foule. Désirant remplir de nouveau son verre, il s'avança vers le bar, choisissant l'un de ses barmans préférés, expert en cocktails en tout genre.

    Alors qu'il s'apprêtait à commander, il vit un inconnu qui fouillait dans ses poches, accumulant la petite monnaie en espérant réussir à payer sa note. Amusé par cette scène assez rare dans ce club huppé, il s'approcha du jeune homme, sourire aux lèvres.

    << Tiens Jim, tu me remettras un mojito & le reste servira à payer pour le rouquin ! Au fait, garde la monnaie hein ! >>


    S'accoudant au comptoir près du jeune homme, il lui lança un regard en biais, quelque peu compatissant.

    << T'as de la chance, ils sont pas trop cons ici mais dans d'autres endroits ils t'auraient foutu à la porte sans hésiter... >>

    Lui tendant une main amicale, il se présenta :

    << Nicolai. Toi ? >>

    Certes, le blondinet manquait quelque peu de tac, il n'avait pas été très délicat en surnom son interlocuteur " le rouquin " mais il était comme cela, il n'aimait pas prendre des pinces pour dire les choses & ne se doutait pas qu'il pouvait heurter la sensibilité de certains, juste par maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Tremblay

Tobias Tremblay

MESSAGES : 89
COPYRIGHT : gif, tumblr
MULTINICKS : ned
JOB : musician
ADDRESS : #505, WASHINGTON SQUARE WEST
HEART STATUS : single

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 22
PRIORITY : playing music forever
THE THORNY RELATIONSHIPS :

« All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Empty
MessageSujet: Re: « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club)   « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Icon_minitime1Mer 31 Aoû - 22:34

Il s’était déjà préparé à l’idée d’être jeté dehors ou de voir le verre disparaitre sous son nez. Voilà au moins une leçon qui serait apprise : avoir les poches pleines de billets quand on venait dans ce genre d’endroit. Ou bien il n’y remettrait plus les pieds, c’était aussi très simple, comme solution. Heureusement pour lui, il n’était pas un buveur invétéré et il pouvait s’amuser sans devoir s’imbiber d’alcool. En tout cas, il ne s’attendait pas à être sauvé de cette situation – les gens qui fréquentaient ce genre d’endroit n’était pas vraiment du style à sortir la monnaie pour payer à boire à un inconnu, à moins d’être un gars qui veut emballer une fille, évidemment. Quand la voix s’éleva, salvatrice, généreuse, Tobias ne leva pas immédiatement le nez, ne s’imaginant pas une seule seconde qu’on venait à son secours. Ce n’est qu’au qualificatif de ‘rouquin’ qu’il leva ses yeux pâles pour dévisager le nouveau venu. Des roux, ça ne courait pas les rues – pas en Amérique, en tout cas, contrairement à l’Angleterre ou à l’Irlande, dont il avait de lointaines origines – aussi y avait-il peu de chances qu’il se méprenne sur la tournure des événements. Quant à la surprise qui se peignit sur son visage en découvrant l’identité de son sauveur, elle n’était pas feinte. Loin d’être un as du show-business, Tobias ne connaissait les célébrités que quand elles touchaient à sa passion. Pour le reste, il ne savait rien des couples et jeunes acteurs à la mode. Nicolai Stark, toutefois, était une exception. Mis sur le devant de la scène pour son talent sportif, il l’était également pour son physique. Beau blond au sourire ravageur, il avait fait de nombreuses victimes sur son passage et cela, indépendamment du sexe de ses admirateurs. Tobias ne faisait pas exception à la règle. Ayant un penchant pour les femmes comme pour les hommes, il n’avait jamais nié la beauté de l’Apollon qui venait de lui sauver la mise. D’ailleurs, il aurait été bien en peine de le dissimuler, tant il était hypnotisé par le charisme du jeune homme. Encore plus beau en vrai – si c’était possible – il souriait, visiblement ravi de pouvoir venir en aide et non dans le but de montrer combien il était magnanime. Le barman posa le cocktail de Tobias sur le comptoir et celui-ci le remercia d’un hochement de la tête avant de reporter son attention sur le tennisman qui s’était entre-temps accoudé au bar. Il semblait évoluer dans ce milieu comme un poisson dans l’eau, comme si le monde lui appartenait et loin de le trouver arrogant, Tobias le trouva passionnant. Nul besoin d’ouvrir la bouche, il suffisait qu’il sourie pour que toute l’assemblée tourne son regard vers lui. Qui était-il, pauvre musicien, pour résister à une telle aura ? « T’as de la chance, ils sont pas trop cons ici, dans d’autres endroits, ils t’auraient foutu à la porte sans hésiter… » commenta-t-il. « Je tâcherai de m’en souvenir pour le prochaine fois » sourit le musicien d’un air goguenard avant d’observer la main tendue qui lui était offerte. Comme s’il ignorait à qui il avait affaire, franchement. Saisissant la poigne, le ‘rouquin’ répondit : « Tobias. » laissa un léger silence s’installer avant d’ajouter : « Merci pour le cocktail » et ne put résister à l’envie de contempler de haut en bas la silhouette élancée et musclée du jeune homme. Ils étaient presque d’exacts opposés tant Tobias pouvait être malingre, pâle et peu apprêté alors que son interlocuteur dégageait de la prestance et une force assurée en plus d’être bien habillé. Il sirota son cocktail puis le posa sur le comptoir, préférant avoir les mains libres. « Tu n’es pas très entouré pour une star internationale, à moins que les filles n’attendent dans ton sillage que tu veuilles bien leur accorder un regard ? » Il n’était pas sarcastique, juste étonné et il jeta un coup d’œil alentours. En fait, il y avait beaucoup de paires d’yeux posés sur eux, à les scruter, attendre une quelconque chute à cette rencontre, probablement. Il eut bien envie d’ajouter qu’on allait le prendre pour un gay, à s’approcher d’un garçon plutôt que de profiter de son succès mais il s’en abstint. La sexualité n’avait jamais été un thème qu’il abordait tout simplement parce qu’il avait une idée très précise sur celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




« All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Empty
MessageSujet: Re: « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club)   « All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club) Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
« All the things I could do If I had a little money » feat. Nicolai Stark (night club)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dirty Pretty Things
» John Coltrane - My favorite things
» 20 things a dad should teach a son
» 31 Totally Canadian Things We're Sorry Other Countries Don't Have
» THE OA ou en français AO pour vous qui avez aimé STRANGER THINGS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSTCARDS FROM FAR AWAY :: PHILADELPHIA ➨ CENTER CITY :: OLD CITY.-
Sauter vers: